inSpir

 

 

 

 

Bruno Maurice

Accordéoniste, compositeur, improvisateur, Bruno Maurice parcours le monde en solo ou accompagné de ses diverses formations.
Il commence l'apprentissage de l'accordéon à l'âge de 6 ans. Après un parcours universitaire en musicologie, à  23 ans il part étudier à l’Académie Tchaïkovski de Kiev auprès de Vladimir Vladimirevich Besfamilnov.  Bruno joue aujourd’hui sur un instrument unique au monde, un bayan russe de la série « Appassionata », véritable chef d’œuvre de lutherie signé Vassili Kolchin.

Parmi ses distinctions, Bruno Maurice a reçu le prix du Président de la République, le grand prix d’interprétation de la SACEM,  le prix international de soliste à Florence, a été lauréat du concours international de Stockholm, diplômé du concours international de Klingenthal, 1er prix international de musique de chambre à Saint-Etienne.
En 2014, Bruno Maurice crée « inSpir’», son propre label de disques, et réalise son quatrième disque solo, "Mitango".
Si Bruno Maurice se produit en solo, il est aussi régulièrement présent dans différentes formations, notamment en duo avec l'organiste François-Henri Houbart, au sein du Trio Miyazaki (avec Mieko Miyazaki au koto, et Manuel Solans au violon pour un répertoire de musiques métissées), en quatuor dans l'ensemble Pasarela (avec Jérôme Voisin à la clarinette, Frédéric Lagarde au piano, Maud Lovett au violon dans un programme de musiques latines), en duo et en trio avec Jacques Di Donato (clarinette) et le chanteur-percussionniste André Minvielle (improvisation, musiques et chansons traditionnelles et répertoire d'aujourd'hui). Par ailleurs, on le retrouve au sein d’ensembles de création contemporaine tels que Ars Nova, 2E2M, Proxima Centauri, Laboryntus où il participe à de nombreuses créations, collaborant avec les compositeurs Bernard Cavanna, Jean-Yves Bosseur, François Rossé, Etienne Rolin, Oscar Strasnoy, Martin Matalon.
Compositeur, en 2007 il fait la création de son propre concerto « Cri de Lame » avec les « Symphonistes d’Aquitaine », qu’il reprend en avril 2011 lors d’une tournée à Taiwan à l’invitation de l’orchestre national symphonique de Taipei.
Invité en Chine par le professeur Cao Xiaoqing, il est le premier accordéoniste français à se produire en récital au conservatoire central de Pékin où il dirige des masterclass, en avril 2011.
En 2013, à la demande des Symphonistes d’Aquitaine et de l’orchestre régional de l’Ile de la Réunion, il crée avec Jacques Di Donato son double concerto "Turbulences", pour clarinette et accordéon.
Actuellement, Bruno Maurice enseigne au Pôle d' Enseignement Supérieur de Musique de Bordeaux, au Conservatoire Jacques Thibaud de Bordeaux et à l’Académie-Festival des Arcs.